Certifications langues

Le lycée propose diverses certifications en langues, que ce soit :

Le projet voltaire

L’écrit est partout, tant lors des études que lors de nos activités personnelles ou professionnelles. Les conséquences des fautes d’orthographe peuvent être désastreuses : manque d’assurance lorsqu’il faut écrire en public, perte de crédibilité auprès de ses interlocuteurs, candidature rejetée…

Le Projet Voltaire a créé un outil rendant l’orthographe accessible à tous, avec un parcours totalement individualisé. Deux mots d’ordre : ludique et efficace ! Le but est d’éviter le retour aux manuels scolaires et aux cours fastidieux de grammaire. L’orthographe est une nécessité mais ne doit pas devenir une torture !

Son savoir-faire et son approche innovante font du Projet Voltaire le no 1 de la remise à niveau en orthographe avec plus de 5 millions d’utilisateurs, 3 000 établissements d’enseignement et 1 000 entreprises partenaires. Un réseau solide de partenaires et d’experts accompagne depuis sa création le Projet Voltaire, service dont la performance est prouvée et reconnue par les plus grandes institutions.

Le diplôme de compétence en langue étrangère professionnelle (DCLEP) en espagnol

Le Diplôme de Compétences en Langue étrangère professionnelle (DCLEP)  est délivré par L’Éducation nationale. Il valide la capacité à utiliser une langue étrangère dans un contexte professionnel et s’adresse à tout type de public : étudiants, salariés, demandeurs d’emploi, particulier. Il atteste d’une compétence de communication opérationnelle en langue étrangère, dans une gamme de niveaux allant de débutant à confirmé, et valorise votre expérience personnelle et professionnelle.

 

Les atouts du DCL

  • C’est un diplôme national professionnel inscrit à l’inventaire de la CNCP et sur la liste nationale interprofessionnelle
  • Il est aligné sur les niveaux du CECRL (Cadre Européen de Référence pour les Langues)
  • Sa durée de validité est illimitée
  • Il évalue toutes les dimensions de la compétence en langue
  • Une seule et même épreuve pour tous, un résultat en fonction de la performance (de A2 à C1)

 Pourquoi est-il important de faire reconnaître vos compétences dans une langue étrangère ?

Valider votre niveau dans une langue autre que votre langue maternelle permet une meilleure insertion professionnelle. C’est ainsi la possibilité d’évoluer plus rapidement dans le monde professionnel. Les entreprises actuelles cherchent à se développer à l’international et veulent s’assurer de la compétence de leurs collaborateurs/ futurs collaborateurs dans une langue étrangère. Par ailleurs, un grand nombre de personnes affirment avoir un niveau soutenu, voire bilingue en espagnol, mais n’ont aucun moyen de le prouver. Le DCL en est le moyen, il est reconnu au niveau européen et vous donne une plus grande crédibilité au niveau de vos employeurs et associés.

Cette inscription au diplôme a un coût : il est de 100 € initialement, mais le lycée s’implique dans votre formation et soutient vos démarches individuelles en prenant en charge une partie de celui-ci. Seule une petite participation reste donc à votre charge.

 

Une attestation « label en langue anglaise »

Délivrée par l’établissement, sous couvert de l’Académie d’Orléans – Tours et du Ministère de l’Education Nationale et à destination des BTS Tourisme,

Ce label, fonctionnant sous forme de contrôle continu sur les 2 années,   est délivré en fonction des critères suivants :

  • la présence et l’assiduité
  • la participation orale individuelle
  • les résultats aux différents tests de vocabulaire
  • la note et l’appréciation du professeur d’anglais.

Un diplôme de la Chambre de commerce Franco-britannique spécifique aux métiers du tourisme : le « Business English Skills Test, option Travel and Tourism « 

Ce diplôme est le résultat d’un examen ponctuel se déroulant en fin de 2ème année du BTS Tourisme, sur la base du volontariat et comprenant des épreuves écrites et orales : compréhension écrite, compréhension orale, exposé oral sur un thème touristique, QCM de grammaire, etc.

Une partie des coûts d’inscription est prise en charge par le lycée

.